SFH Banner
NOUVELLE

Angélique et Patrick

Angélique Machozi et son mari, Patrick Kisembo, ont créé l’ONG Action Chrétienne contre le VIH/Sida en 2011.

Un couple congolais absolument remarquable, à qui l’on doit le DVD L'Espoir est un pouvoir.

Angélique Machozi est une jeune femme congolaise qui, depuis plusieurs années, vit ouvertement avec le VIH. Elle habite avec Patrick, son mari, et leurs trois enfants, à Bunia, une ville située dans la partie est de la République démocratique du Congo. Lors de son passage à Bunia, Berdine van den Toren* a pris le temps de rencontrer Angélique et Patrick.  Voici le compte-rendu de cette visite :

S’il existe un couple qui incarne la vivacité et la joie de vivre alliées à la compassion envers les personnes en difficulté, c’est bien celui d’Angélique Machozi et de son mari, Patrick, qui ont créé l’ONG Action Chrétienne contre le VIH/Sida (ACCV), à Bunia, en République démocratique du Congo.

Angélique et Berdine.

Ils m’ont rendu visite lors de mon séjour d’une quinzaine de jours à Bunia où j’étais venue enseigner à l’Université anglicane du Congo. Ayant déja vu leur DVD, L’espoir est un pouvoir, dans lequel Angélique décrit sa vie avec le VIH, leurs visages m’ont d’emblée parus familiers dès qu’ils ont franchi le seuil de la maison où j’étais hébergée.  Nous nous sommes rendus dans leur bureau où nous avons eu une conversation.

Angélique et Patrick ne savent que trop bien ce que c’est que de vivre avec le VIH. Angélique n’ignore rien du long parcours solitaire de l’anxiété, de la maladie, de la perte d’espoir, de la stigmatisation et de la marginalisation. Elle m’a dit combien il lui avait été dur de marcher dans la rue, en ville, et de voir les personnes la fuir et refuser de la saluer. Elle m’a confié comment elle avait souffert de savoir que les gens la jugeaient, parlaient d’elle entre eux mais ne lui adressaient jamais la parole. Finalement, elle a pris la décision extrêmemement difficile de ne plus accepter cette marginalisation et de choisir de parler ouvertement de sa séroposititivé. Elle a commencé à parler dans les églises, afin d’aider les chrétiens à comprendre la réalité de la vie avec le VIH et à apporter un soutien aux personnes atteintes du SIDA. Cette démarche a été suivie par la création de l’Action Chrétienne contre le VIH/Sida en 2011.

L’Action Chrétienne contre le VIH/Sida s’emploie à aider les personnes qui ont du mal à vivre avec leur séropositivité en leur donnant des informations correctes, mais plus particulièrement en leur apportant un soutien dans leur vie quotidienne, notamment dans le cadre familial. Angélique déclare :

« Les personnes qui sont séropositives risquent plus d’être affectées psychologiquement que physiquement. La stigmatisation et la solitude conduisent à la perte d’espoir et de raison de vivre, et en conséquence, elles n’essaient plus de vivre une vie saine avec le VIH. »

Angélique et Patrick apportent ce soutien lors de rencontres individuelles et en mettant en place des groupes de rencontre et d’entraîde. Elle explique :

« Nous accueillons les personnes au sein d’une nouvelle communauté, d’une nouvelle famille qui leur offre acceptation, amour et soins, ainsi qu’une nouvelle source d’espoir. Et ces personnes deviennent ensuite elles-mêmes porteuses d’espoir pour les autres. »

Un exemple de l’importance de cette démarche de soutien est celui d’une jeune femme qui, au cours de sa grossesse, avait appris qu’elle était séropositive et qui se trouvait en état de choc absolu suite à ce diagnostic. Son petit garçon était né prématurément, mais elle voulait le rejeter. L’hôpital a appelé Angélique, et celle-ci est venue immédiatement apporter de la nourriture, ainsi que quelques vêtements pour le bébé. Elle a passé beaucoup de temps avec la jeune maman, tout d’abord pour l’écouter, puis pour l’encourager, en lui expliquant ce qui s’était passé et ce qui pourrait se passer à l’avenir - comment elle pouvait vivre une vie positive avec le VIH, et avec un enfant en bonne santé. La bonne nouvelle, c’est que la jeune femme a maintenant accepté son petit garçon et va beaucoup mieux psychologiquement et physiquement.

Ce qui me touche le plus, c’est le fait qu’Angélique et Patrick continuent leur action avec autant de joie, uniquement motivés par l’amour et le dévouement. Ils ne reçoivent aucun salaire ! Ils vivent de dons provenant d’amis ou bien du Réseau Pan Africain de Lutte contre le VIH et le SIDA -PACANet - et de quelques revenus obtenus grâce à de petits projets. Ils vivent donc au jour le jour, sans savoir s’ils pourront poursuivre leur tâche, s’ils pourront payer la scolarité de leurs enfants, ou même s’ils auront assez de nourriture pour leur famille.

Excellente oratrice, Angélique est souvent invitée à parler lors d’évènements publics et d’émissions radio. Patrick est un spécialiste expérimenté des médias numériques et il est souvent sollicité pour produire des films. Ensemble, ils forment une excellente équipe de production de médias numériques.  À l’heure actuelle, ils doivent louer du matériel de tournage, et ce, à un prix élevé.  Ils m’ont demandé si je pouvais les aider à trouver quelqu’un susceptible de leur fournir une bonne caméra numérique qui leur permettrait de produire des films d’information et de formation sur le VIH et sur des questions connexes, telles que les inégalités entre les sexes et l’injustice.  Si quelqu’un souhaite aider Angélique et Patrick à ce sujet, veuillez contacter STRATÉGIES POUR L’ESPOIR (.(JavaScript must be enabled to view this email address)) pour plus d’informations.

*Berdine van den Toren est une missionnaire itinérante auprès de la Church Mission Society (CMS).  Pendant plusieurs années, elle a vécu à Oxford, où elle a travaillé pour CMS et a été également fiduciaire de la Fondation STRATÉGIES POUR L’ESPOIR.  C’est à Oxford qu’elle a découvert Angélique Machozi et Patrick Kisembo grâce à leur vidéo, «L’Espoir est un pouvoir», qu’elle à aidé à éditer.

La vidéo est diffusée par l’ONG d’Angélique et de Patrick, l’Action Chrétienne contre le VIH/Sida.  Pour commander des exemplaires du DVD, veuillez contacter Angélique Machozi (.(JavaScript must be enabled to view this email address)) or Patrick Kisembo (.(JavaScript must be enabled to view this email address)).

 

Recommandez cette page à vos amis :